Les BLOC FEU permettent :
- De stopper les déperditions,
- De diminuer la consommation de bois,
- D’arrêter le refoulement des fumées,
- Et de sécuriser votre cheminée.

Les CHAUDIERE D’ATRE , chauffent l’eau des radiateurs ou du chauffage au sol, en autonome ou en relève d’un autre moyen de chauffage.

L’AIR ECO, réchauffeur d’air de combustion ou récupérateur de chaleur, il optimise votre cheminée.

Pour faire de votre cheminée un appareil de chauffage.
Ou pour créer une cheminée performante.



La pose d’un RÉCUPERATEUR À EAU dans votre cheminée la transformera en une véritable chaudière susceptible de vous faire économiser jusqu’à la totalité de votre facture d’énergie chauffage.

Les CHAUDIÈRES D’ÂTRE ÉCOFLAMME, fruit d’une longue expérience, comptent des milliers d’utilisateurs témoins de leur fiabilité, de leur sécurité et de leur intérêt économique.

Leur dessin fonctionnel respecte l’esthétique des cheminées.
Réalisées dans les règles de l’art, en tube de forte épaisseur suivant la norme NF E 31-010 (ou NF EN 13229 en option), éprouvées hydrauliquement à 15 bar mais pouvant résister jusqu’à 180 bar, les 14 modèles de la gamme (et ceux construits sur mesure) permettent l’équipement des cheminées de toute taille.

Installée en autonome, en relève de chaudière (fioul, gaz ou électrique), de pompe à chaleur ou de capteurs solaires, la CHAUDIÈRE D’ÂTRE ÉCOFLAMME vous permettra d’alimenter radiateurs, planchers et murs chauffants, ballons d’eau chaude, échangeurs de piscine…

Posés simplement dans une cheminée ouverte ces récupérateurs commencent à s’amortir dès les premiers feux et permettent de récupérer jusqu'à 10 kW/h (1). Sans faire de modification de votre cheminée.

Si la qualité de la cheminée le permet, cette performance peut être améliorée par la pose d’un BLOC FEU ÉCOFLAMME - porte vitrée sur mesure - qui en transformant la cheminée en foyer fermé en augmente la température interne et permet d’obtenir en même temps qu’une meilleure maîtrise de la consommation de bois, un apport calorifique pouvant aller jusqu’à 23 kW/h (1).

(1) Chiffres correspondants au plus grand modèle et dépendant des qualités du bois (essence - hygrométrie), des dimensions et conditions de fonctionnement de la cheminée (charge acceptable - tirage - qualité de la combustion).